Le neuromarketing pour dépasser les limites de son marché

black hmp web 1 1-Hypnomarketing

Découvrez de nouvelles opportunités

– Innovation de la proposition de valeur

– Redéfinir les limites de son marché pour échapper à la compétition

– Stratégie de communication construite sur les motivations cachées d’une audience

    La Méthode

    ‘ Nous ne connaissons de leurs pensée que ce qu’ils en expriment. ‘  Bernard Werber – L’Ultime Secret

    Dès lors que nous découvrons un produit, une pub, un site internet, une marque, nos expériences nous influencent inconsciemment. HypnoMarketing monte des panels et utilise l’analyse de la psychologie et des comportements du consommateur pour comprendre ses expériences. Les résultats obtenus permettent de se rapprocher de vos utilisateurs comme jamais auparavant.

    À la clé : de nouvelles opportunités produit et communication.

    L’HypnoMarketing en 3 étapes

    1. Étude de marché HypnoMarketing
    2. Stratégie Marketing
    3. Exécution de la stratégie

    Qu’est-ce que ça change ?

    Avec l’hypnomarketing, les insights tirés de la cible sont plus personnels, plus subjectifs, bref plus pur que ceux obtenus par les mêmes moyens que les concurrents. 

    Les actions marketing menées après étude de la cible placée sous hypnose s’adressent directement aux intentions non exprimées de l’audience et transcendent tout process décisionnel

    En définitif hypnotiser un panel dans la cible c’est s’affranchir du déclaratif de cette audience, pour capitaliser sur ses besoins inconscients dès la construction du mix, jusqu’à l’élaboration de la stratégie de communication en passant, bien entendu,par le plan marketing.

    ‘ Des publicités qui mettent en valeur des besoins non conscientisé ne génère pas des clients mais plutôt des adeptes tellement l’alignement individuel est évident.

    Ceux qui s’en servent

    Avant

    Après

    – Offre marchandiser, commune, avec peu d’originalité face à la compétition

    – Confronter la concurrence pour les mêmes clients

    – Stratégie construite sur ce que les clients disent plutôt que ce qu’ils pensent/ressentent

    – Innovation de la proposition de valeur

    – Redéfinir les limites de son marché pour échapper à la compétition

    – Stratégie construite sur les motivations cachées d’une audience

    ‘ La meilleure façon d’augmenter les ventes d’un produit est d’améliorer le produit David Ogilvy

    Je me lance !

      FAQ Neuromarketing

      Le terme “neuromarketing” fait référence à la mesure des signaux physiologiques et neuronaux pour mieux comprendre les motivations, les préférences et les décisions des clients, ce qui peut contribuer à la création de publicités, au développement de produits, à la fixation des prix et à d’autres domaines du marketing. Le scanner cérébral, qui mesure l’activité neuronale, et le suivi physiologique, qui mesure le mouvement des yeux et d’autres indicateurs de cette activité, sont les méthodes de mesure les plus courantes.

      La confusion qui entoure le neuromarketing tient en partie à l’incapacité de voir immédiatement comment il peut être mis en œuvre dans les pratiques commerciales existantes. Le problème est que le neuromarketing a de nombreuses utilisations, ce qui signifie que la plupart des explications concernant l’utilité du neuromarketing restent vagues et imprécises – ce qui ajoute à la confusion. La flexibilité du neuromarketing, bien que déroutante au premier abord, est aussi le plus grand atout du secteur. En pratique, le neuromarketing peut être utilisé pour répondre à presque toutes les questions de recherche que les spécialistes du marketing peuvent se poser sur leurs produits, même celles auxquelles la recherche marketing traditionnelle ne peut répondre.

      Par exemple, une marque peut utiliser la SST pour vérifier si la marque finale d’une publicité est encodée dans la mémoire à long terme, tandis qu’une autre marque peut utiliser la même technologie pour optimiser sa publicité pour les plateformes mobiles. Il n’existe pas de cas d’utilisation unique pour le neuromarketing. Les sujets de recherche en neuromarketing définissent la méthodologie et la technologie à mettre en œuvre, et non l’inverse. Voici quelques-unes des principales applications du neuromarketing :

      • Tests de conception de produits
      • Tests d’UX/de sites web
      • Tests multi-écrans et multiplateformes
      • Optimisation seconde par seconde des publicités télévisées
      • Test de l’image de marque audio
      • Rebranding

      L’une des principales critiques à l’égard du neuromarketing est qu’il n’offre pas d’informations nouvelles. “Les spécialistes du marketing ont-ils vraiment besoin qu’on leur dise que le cerveau des gens réagit différemment au Coca et au Pepsi pour comprendre l’importance de la stratégie de marque ? résume Eben Harrell dans la Harvard Business Review. De nombreux spécialistes du marketing pensent même que leur intuition suffit pour évaluer l’efficacité d’une publicité. Indépendamment du fait qu’un marketing réussi est souvent contre-intuitif, cette façon de voir les choses reste réductrice. Le neuromarketing au plus haut niveau n’est pas une comparaison un à un du meilleur et du pire. Grâce aux nouvelles avancées technologiques comme la SST, le neuromarketing va bien au-delà de la simple validation. Les neuromarketeurs d’aujourd’hui, par exemple, peuvent même mesurer des stimuli en contexte pour dire aux marques si leur publicité fonctionnera mieux sur Youtube ou Twitch.

      Et surtout, tout cela peut être relié à des revenus. Parmi la clientèle de Neuro-Insight, un encodage plus élevé de la mémoire au niveau des marques clés a une corrélation de 86 % avec une augmentation des ventes. Et ceux qui utilisent le neuromarketing commencent à en voir la valeur. L’Association of National Advertisers rapporte que les marques qui utilisent le neuromarketing l’attribuent à une augmentation moyenne de 16,3 % de leurs revenus. Le neuromarketing est la seule forme de recherche sur les consommateurs capable de prédire avec précision l’intention d’achat.